Un RDV (presque) raté à la 1ère crèche…

Hier après-midi, je consulte mon agenda pour inscrire un RDV professionnel.

Mes yeux se posent sur la date du jour. Sur l’inscription, en haut. Celle qui indique que j’avais RDV à 8h, dans une crèche pour inscrire petit pois, ce matin.

Mon coeur rate un battement ou deux.

Merde ! J’ai raté le RDV !

Je rappelle illico. On ne sait jamais.

La dame m’explique que oui, j’avais RDV ce matin et qu’elle m’a attendue. M’enfin, allez, elle veut bien me donner RDV demain matin.

Ouf !

Ce matin, donc, je n’oublie pas le précieux RDV. (Quand même, j’ai une mémoire de poisson rouge, mais pas à ce point).

Arrivés à l’heure, mon chéri et moi sommes inquiets, impatients, surexcités, effrayés. On fait des démarches en vrai pour bébé, et c’est, mine de rien, une étape importante dans notre lien à notre enfant.

Elle nous fait visiter les lieux.

On regarde.

On ne sait pas quoi regarder. Les bébés qui jouent ? Les jouets ? La couleur du tapis ?

Je vois bien que la directrice nous scrute. Je me sens en examen oral.

Je m’extasie niaisement devant la pièce, le regard vide.

Elle nous explique le fonctionnement des lieux, les repas, les différents coins bébé/moyen/grand.

Elle nous demande si nous avons des questions.

Nous en avons.

Mais, elle y a déjà répondu. On se sent un peu bêtes.

Oui, on peut amener son lait maternel.

Oui, ils utilisent des langes lavables.

Oui, ils s’occupent des repas, sauf le lait.

Oui, la liste d’attente est longue.

Je tente quelques questions, « au hasard ».

« Et donc, quel est votre projet pédagogique ? »

« Mais, je vous l’ai dit. Nous faisons blablabla ».

Ah oui, c’est vrai, elle l’a dit.

C’est surtout que je ne savais pas que c’était ça, un projet pédagogique avec un bébé.

« Et on a de l’espoir d’avoir une place ? »

« Je ne pourrais pas vous dire. Mais, nous décidons nous-même des inscriptions. Sur la base de critères qui nous sont propres. Et qui ne dépendent pas nécessairement du moment de l’inscription. »

Ah.

Et puis, elle nous pose quelques questions sur bébé :

Son nom de famille. Logique.

Son prénom. On ne connaît même pas son sexe. Comment tu veux qu’on sache déjà son prénom ?!

Vos horaires de travail ? Nous avons tous les deux un horaire flexible (enfin, semi-flexible, pour papa, puisque c’est son chef qui choisit s’il fait un horaire ou l’autre). On lui explique et on lui donne les horaires étendu (7h30 – 18h).

Les horaires où vous comptez laisser bébé ici ? Euh, nous avons un horaire variable. Donc, on ne sait pas. Cela variera d’une semaine à l’autre. Et puis, honnêtement, c’est notre premier bébé. On ne sait pas encore trop comment les choses vont s’organiser.

A sa tête, je comprends que c’est une mauvaise réponse.

Sauf que je ne vois pas trop ce que j’aurais du dire d’autre…

L’entretien se termine.

Ostensiblement, elle ouvre le classeur des inscriptions, tourne page après page et range notre dossier… en dernière position.

Bon, c’est mal barré.

Tant pis. On en a encore 6 autres à visiter.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s