Archives de tags | Bruxelles

La journée sans voiture ou la journée sans cerveau ?

Ce dimanche, à Bruxelles, c’était la journée sans voiture.

Une chouette journée à l’occasion de laquelle les citoyens se parent de leurs plus belles roues ou jambettes (pour les moins équilibristes, comme moi) afin de découvrir la ville autrement.

En réalité, pour moi qui n’ai pas de voiture (ni même de permis), ça ne change pas grand chose. Je vois ma ville à pied tous les jours. Un de plus ou un de moins, franchement.

N’empêche, que c’est pas mal de laisser une journée à la ville pour s’aérer les poumons, loin des crasses de moteur en tout genre. (Bon, tu remarqueras qu’il y a quand même des moteurs qui tournent : les bus, les taxis, et les voitures qui ont obtenu une dérogation (plus de 20.000 quand même), mais soit, ne soyons pas fine bouche).

Malheureusement, la Ville n’a pas tout à fait prévu que les gens ne penseraient pas à enfiler leur cerveau…

C’est donc dans la joie et la bonne humeur que nous avons côtoyé des cyclistes et autres usagers en roue qui estiment que tout leur est du :

  • Pourquoi klaxonner pour dépasser les gens ? Les bousculer et les insulter parce qu’ils ne se sont pas déportés sur le côté tous seuls c’est tellement plus malin.
  • Dépasser un bus en roller par la gauche en prenant soin de bien rester dans son angle mort, le tout dans une rue en pente, c’est so in.
  • Rouler à vélo à toute vitesse au milieu d’un parc avec des enfants et des chiens ? Un must à faire au moins une fois dans sa vie ! Points bonus à chaque chien et bambins renversés. Frissons garantis.
  • (catégorie hors roue mais sans cerveau quand même) : laisser son chien sans laisse gambader joyeusement dans les pattes d’un cheval apeurés : le top pour une après-midi garantie pleine de sang, d’oeil mort et de véto d’urgence (histoire vraie, quand même). Points bonus quand cela se passe dans un parc, avec plein d’enfants qui hurlent à la vue du sang.

Le summum du summum qui m’a mise en pétard, c’est ce couple,, là, celui qui m’a prise à partie, mais pas vraiment.

On décide de traverser une avenue, mais pas n’importe laquelle : celle où il y a trois bandes de circulation de voiture dans les deux sens, en plus des rails du tram et du couloir spécial bus. Tu visualises un peu le machin.

Le feu est rouge. Il y a une quantité incroyable de vélos qui déboulent. On attend donc patiemment que le feu devienne vert pour nous. Mais, un feu rouge n’arrête pas les vélos, sache-le : ils sont au-dessus des lois de la sécurité routière.

On slalome donc entre les vélos pour essayer de traverser, tant bien que mal. Quand un monsieur s’arrête et fait s’arrêter sa compagne :

« chéri arrête-toi »

« mais quoi ? On n’est pas déjà arrivés ? »

(Pendant ce temps, nous avançons dépassons le couple)

« Non, mais ces gens veulent passer »

(Un petit coup d’oeil vers le monsieur, un petit sourire, genre « merci monsieur de comprendre »)

« Et alors ? On est à vélo, non ? Peuvent bien attendre deux minutes »

« Ouais, mais tu sais, les gens sont bêtes. C’est vert pour eux, alors, ils avancent, sans réfléchir ! »

WTF ? (oui, je sais, ce vocabulaire sera bientôt banni de ma bouche, mais d’ici là, hein… Après tout, les jeunes enfants, ils vont pas lire ce blog, non ?)

Évidemment, ils avaient enfourchés leur vélo et étaient déjà loin mais je leur aurais bien balancé ma bouteille d’eau Evian sur la tronche, tu sais, celle que je n’arrivais pas à vider, faute d’un arrêt des nausées durant toute la journée (tu comprends mieux ma vulgarité, si je te dis que quand même, j’ai perdu 5 kilos en moins de 4 semaines, tellement je ne mange rien de chez rien ?).

Sinon, très sympa, hein, la journée sans voiture. Mais, je crois que l’an prochain, on ne sera pas à Bruxelles, ce jour-là. A moins qu’on ne descende une rue bien pentue accrochés à la poussette avec le chien en guise de traineau ?

Un petit tour à la foire

Hier, j’ai fait un petit tour à la foire de Bruxelles, avec quelques amis.

Un petit retour en enfance, parmi :

– les poneys (c’est quand m^me glauque, quand on y réfléchit, ces pauvres bêtes qui tournent en rond autour d’un bâton toute la journée ! Je crois que mes enfants ne monteront jamais dessus. S’ils veulent faire du poney, ce sera en vrai, avec la selle et les bottes qui vont bien),

– la grande roue (a-t-on idée de construire un machin qui monte si haut et qui se balance ? Vraiment ?),

– les montagnes russes (ça, c’est cool, sauf le prix…),

– les machins qui te mettent la tête à l’envers (en même temps, quand tu viens de t’enfiler un cornet de frites, je ne suis pas certaine que ce soit le bon plan… )

– les échoppes à bouffes (quel délice, les smoutebollen (ou croustillons pour les non-bruxellois), les escargots, les frites ou encore les gaufres chaudes et les beignets au fruit, avec comme dessert, une barbe-à-papa ou une pomme d’amour ! Miam ! 😀 ) (accessoirement, bonjour les maux d’estomac, après, quand tu n’as plus l’habitude d’ingurgiter autant de sucres et de graisses) (en même temps, j’ai tellement plus l’habitude, que je n’ai pas encore pu goûter tous les trucs que je voulais…)

– sans oublier les célèbres pêches aux canards (qu’est-ce que c’était dur quand j’avais 6 ans… Qu’est-ce que c’est bête, maintenant que j’ai grandi… Humpff ! Z’auraient du inventer la version adulte : Récolte le max de canards en 15 secondes chrono sans les mains, ça ce serait sympa !!!)

– les tirs au fusils et autres lançages de boules sur des pots en alu.
C’était drôle. J’avais 6 ans.

Comme à l’époque, j’en suis ressortie frustrée (j’ai pas les moyens de faire toutes les attractions que je voulais, sauf à manger des pâtes au beurre le reste du mois)(petite, je ne croyais pas ma mère quand elle me sortait cette excuse pourrie…), gavée de sucres (mais pas trop, rapport à mon estomac de plus en plus exigeant)(j’aurais pu oublier de zermater juste une soirée pour ne pas être frustrée, mais, y a rien à faire, dès que je prends conscience que je n’ai plus faim, je n’arrive plus à manger… :-/); les oreilles pleines de musiques, les yeux plein de couleurs et de lumières et sans cadeau… La foire, quoi ! 😀

 

EDIT : Clique ici, si tu es Bruxellois ou que tu comptes faire un tour sur la foire du Midi à Bruxelles : il y a plein de bons de réductions ! 😉