Archive | août 2014

Une petite poite de 15 mois

Il faut que je vous parle un peu de ma merveille ! (Je reprends petit à petit les rennes de ce blog, ça me manque trop).

Elle a 15 mois et des poussières (déjà?!).

Elle a commencé à se déplacer à 4 pattes à 7 mois. Elle a trouvé ça confortable et a encore mis 5 mois avant d’oser son premier pas. Mais, en quelques jours, c’était lancé !

Elle adooooore manger (on voit de qui elle tient). Mais, elle mange super équilibré ! Dingue ! Genre, elle peut manger deux cuillères de glace au chocolat et refuser une troisième cuillère, comme ça. Juste parce qu’elle n’a plus envie ! Dingue (je suis fière d’elle, la poulette).

Elle a été diversifiée en DME (en gros, on lui fait quasi jamais de panades et elle gère les morceaux et les quantités).  Elle commence à s’essayer à la cuillère (mais, elle la renverse encore juste avant de la mettre en bouche…). Mais, par contre, elle tient à sa cuillère au cours du repas. Désormais, elle refuse de se nourrir si elle n’a pas un couvert en main. Voilà.

Elle déteste les biberons et tout les bazars un peu bizarres qu’on a tenté de lui faire prendre. Par contre, elle kiffe le gobelet / verre depuis ses 6 mois. Donc, voilà. On a dépensé des milles et des cents dans des biberons aux tétines spéciales, aux gobelet à tute, à paille, à machin pour que ça ne coule pas, tout ça. Mais, non, un bête verre, ça fait l’affaire (et elle ne le jette pas au sol, donc, c’est chouette).

Elle dit « Papa ». Voilà. Je ne suis pas vexée… Du tout.

Bon, en vrai, son premier « mot », c’est « néné » et ça désigne mes seins… Mais, bon, ça ne vaut pas ce mot merveilleux de maman, quand même. Si ?

Elle signe de plus en plus de mots, par contre. Au revoir, je veux, encore, boire, manger, bisous, je t’aime… C’est chou ! 🙂 (sans oublier l’éternel « néné » pour sa tétée…).

Elle fait de merveilleux sourires. Elle est un peu canaille.

Mais, elle est adorable !

Je suis toujours amoureuse d’elle… ❤

Petite poite… Et Petite Bulle

Petite Poite va devenir grande soeur…

Jamais je n’aurais cru que cela serait si difficile si vite. Je suis épuisée, fatiguée, crevée.

Mais, tout le monde va bien.

Petite poite a accueilli la nouvelle en faisant un bisou sur mon ventre. C’était trop mignon…  ❤

Des  bisous, les lecteurs ! 😉