Retour sur mon journal

La semaine dernière, je suis retombée sur mon journal intime de mes 15 à mes 18 ans.

Ca a été rude. Très rude.

Je sais que mon passé est emprunt de violence. Mais, à force de le dire, le mot « violence » a perdu tout son sens.

Jusqu’à la lecture de mon journal !
Relire la description de faits précis, dont j’avais complètement oublié l’existence, m’a remise dans le flot des émotions de l’époque.

Il m’a été difficile de remonter à la surface du présent.

A peu près trois jours.

Mais, une fois bien ancrée dans le présent, j’ai pu regarder tout ce que j’avais construit de ma seule volonté, de ma seule force, de ma seule compétence.

Et purée ! J’en ai bavé, mais qu’est-ce qu’elle est belle, ma vie !

J’ai un amoureux, deux merveilleux enfants, je vis dans une magnifique maison, j’ai deux supers chouettes chats, j’ai le diplôme dont je rêvais et je suis en train de construire un super projet professionnel !

Que demander de plus ?

Bien sûr, je me dispute avec le Rond, bien sûr, des fois c’est difficile d’être maman de P’tite poite et P’tite Bulle quand elles sont en crise, bien sûr, je ne suis que locataire de ma maison, bien sûr, mes chats me cassent les pieds quand ils me réveillent au milieu de la nuit pour… rien, bien sûr, obtenir mon diplôme n’a pas été sans souffrance, et mon projet professionnel me prend une énergie folle.

Mais, je choisis de voir le verre à moitié plein. De voir le côté positif.

J’ai réussi ma vie.

Lui, il a raté la sienne. Il n’a plus de famille, il n’a plus de domicile, il n’a plus de travail. Il erre entre deux pays pour éviter de purger une peine de prison dans l’un des deux.

J’ai réussi. Jamais il ne m’enlèvera ça !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s