Allaitement et grossesse

Petite Poite a un peu plus de 17 mois et notre allaitement continue.

En soi, rien d’extraordinaire, sauf que la grossesse (et le CMV) viennent perturber un peu le bel équilibre que nous avions trouvé…

Dans les prmeiers temps, j’ai ressenti une petite sensibilité des seins. Rien de très fort.

Ensuite, le CMV (et la fièvre qui l’accompagnait) m’ont vidée de toute énergie. Lorsque Petite Poite tétait, je sentais ma force partir au fur et à mesure de ses déglutitions. Les tétées se sont réduites à peau de chagrin (une à deux par jour, maximum deux minutes, à la demande de Petite Poite qui devait sentir que je n’étais pas dans mon assiette). Vu ma grossesse et la modification du goût du lait (qui est déjà devenu du colostrum), j’ai cru que notre allaitement allait être suspendu jusqu’à la naissance de Petite Bulle.

J’ai donc acheté du lait de substitution, en cas de besoin.

Sauf que dès ma sortie de l’hôpital, Petite Poite a repris ses tétées comme si de rien n’était… Notre rituel de la semaine est quasi immuable : une tétée le matin, une tétée retrouvaille après la crèche, une tétée en soirée. Parfois encore une tétée en début de nuit, mais pas tout le temps. Les week-end, elle ajoute quelques tétées en plus, comme la tétée d’avant la sieste de midi ou celle d’après la sieste de midi.

Ses yeux plongent dans les miens et c’est de vraies belles ondes d’amour qui passent entre nous, en pleine conscience du moment présent.

Mais, depuis quelques semaines, mes seins sont devenus très très sensibles. Tout dur, épais et douloureux.

Cela ne décourage pas Petite Poite à téter, et comme les tétées se font rares, je prends sur moi les premiers instants les plus pénibles puis, la douleur s’estompe et je profite de notre moment à deux.

Nous lui avons proposé des laits de subsitution. Nous nous sommes dit que si elle en buvait un peu, et que son corps ressentait le besoin d’en consommer, nous la laisserions gérer ça (comme le reste de son alimentation). Mais, elle ne réclame qu’un berlingot de lait de riz au chocolat tous les 15 jours (et je soupçonne que c’est plus l’appel du chocolat qui la dirige que l’envie de lait, vu qu’elle recrache tous les autres laits non chocolatés).

Je suis à présent enceinte de 4 mois et demi. Je ne sais pas combien de temps durera notre allaitement. Je sais seulement que je me sens bien dans ma tête et dans mon corps. Ces tétées nous font du bien à toutes les deux. Et tant que ça se passe bien, je ne vois aucune raison d’interrompre ça.

 

Et toi ? Tu allaites ? Ou ta femme a allaité ? Combien de temps ?

Publicités

7 commentaires sur “Allaitement et grossesse

  1. J’ai allaité, 6 mois pour le deuz’, 1 an pour la troiz, rien pour le prem’s ( erreurs de jeunesses au gout amer ), et là, je n’ai qu’une hâte, remettre le couvert, pour plus lgt encore, avec la quatri 🙂

    1. Merci Pascale d’avoir partagé mon post, ça me touche beaucoup.
      Et ça me permet de découvrir ce blog, que je ne connaissais pas.

      Ce post me rappelle beaucoup de souvenir, je me souviens avoir serré les dents en allaitant ma fille enceinte de mon fils car ça me faisait vraiment mal. (j’ai dit que ça avait duré 3 mois mais en fait je ne me souviens plus combien de temps ça a duré. ça a fini par s’estomper au bout d’un moment)

      Ma fille n’a jamais bu beaucoup de lait liquide. Même avec du chocolat.
      Mais elle mange du fromage et des yaourts, a une alimentation variée dans laquelle elle trouve son calcium.
      Je ne me prend pas la tête avec les produits laitiers.

      J’espère que la suite de ta grossesse se passera bien et que tu auras une Petite Bulle en pleine forme à l’arrivée.

  2. Et à la vanille le lait ça marche ou c’est que chocolat pour l’instant les goûts de Petite Poite ?
    Bon sinon tu te doute que nah j’allaite pas moi 😉 (et je vais pas allaiter le Mogwaï à la naissance non plus d’ailleurs ^^) Le Chti lui est tétouillé par Plume, c’est ce qui se rapproche le plus chez nous de l’allaitement !

      1. Lana en ce moment est en phase vanille à gogo, c’est pour ça que j’y pensais ^^

        Nan ça me tente pas du tout du tout du tout l’allaitement !!! Mogwaï sera un bébé biberon dès le début ^^
        Après tant que ça sera pas fait je pourrais pas l’affirmer, mais c’est pas du tout une envie que j’ai ou une situation qui me fait envie. Ce que je veux voir c’est le Chti donner le biberon à Mogwaï 🙂

        1. 🙂

          C’est clair que ça doit venir de soi, l’allaitement. Si tu ne le sens pas, faut pas te forcer, tu risquerais d’en garder de mauvais souvenirs ! 😉

          Moi, j’étais persuadée que je ne voudrais pas allaiter, avant d’être enceinte, puis, au fur et à mesure de la grossesse, l’envie est venue et le jour de la naissance, j’étais certaine de le vouloir…

          Comme quoi, tout arrive ! J’allaite depuis 17 mois ! ^^ SI tu m’avais dit ça y a 2 ans et demi,je ne t’aurais pas crue ! :p

          Le Rond a donné quelques biberons. Mais, le plus touchant, je trouve c’est leur relation en général (oui, j’ai été émue aux larmes quand il a changé la première couche avant moi, quand il a habillé notre puce, tout ça… ^^).

          Je t’envoie plein d’ondes +++ pour ta grossesse, ma belle ! ;–)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s