Zermati et la grossesse : mon bilan

Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, j’étais, de longue date, convaincue par Zermati. S’écouter, se respecter, manger à sa faim, tout ça.

Mais, entre savoir et pratiquer, il y a parfois un gouffre, difficile à franchir.

La grossesse a augmenté ma sensibilité. J’ai mieux senti mes sensations alimentaires. Mes envies, mes non envies, ma faim, ma satiété.

Au début de ma grossesse, au premier trimestre, j’ai perdu 7 kilos. Sans faire régime. Sans vomir, non plus. En ayant de grosses nausées le matin, et en écoutant mon corps. Envie d’un hamburger, je mange un hamburger. Envie de pommes, je mange des pommes. Pas envie de framboise, je ne mange pas de framboise. Pas envie de dessert, je ne mange pas de dessert.

Les seules restrictions alimentaires que je me suis imposées ont été celles liées à ma grossesse : pas d’alcool (évidemment), pas de viande ni de légumes crus, pas d’aliments qui peuvent donner la listériose.

Pour le reste, j’ai laissé libre court à mes envies.

Au deuxième trimestre, mon poids s’est stabilisé. Au dernier trimestre, petit à petit, mon poids a augmenté, pour reprendre les 7 kilos perdus en début de grossesse.

J’ai donc accouché avec exactement le même poids que le jour où j’ai appris que j’étais enceinte (malgré une rétention d’eau énorme, un bébé de 4 kilos et un liquide amniotique abondant…).

Durant ma grossesse, j’entendais toutes les recommandations faites aux femmes enceintes : manger des fruits, des légumes, supprimer les sucres, pas de boissons sucrées et pétillantes, etc. Alors, ça me stressait un peu. Parce que je n’ai clairement pas suivi ces recommandations. Du moins, pas consciemment, puisque j’ai suivi et respecté uniquement mes sensations alimentaires.

Alors, pour la sécurité de mon bébé, j’ai fait régulièrement contrôler mes vitamines, mon sucre et ma graisse lors des prises de sang mensuelles. (C’est beau d’avoir des principes, mais c’est encore mieux lorsqu’on ne fait pas prendre de risques inutiles à ses enfants sur la base d’un principe, à l’encontre de toutes recommandations).

Mais, contre touts attentes (enfin, les leurs, ceux qui promeuvent de faire tellement attention), mes bilans sanguins n’ont jamais été aussi bons que durant ma grossesse : ni trop de sucres, ni trop de graisse, pas de carences (pourtant, je n’ai pris qu’une ou deux pilules de vitamines sur toute ma grossesse), mon foie en parfait état. Bref, la santé !

Alors, cela m’a convaincue de continuer au fil des mois (toujours avec des contrôles réguliers).

Quelques jours après on retour de la maternité, je suis remontée sur la balance. « Pour voir ». Je pensais avoir perdu quelque chose comme 6 ou 7 kilos (le bébé, le placenta, le liquide amniotique).

Et là, grosse claque : j’ai perdu pas moins de 13 kilos (oui, oui, treize !). Rapide calcul : j’ai accouché depuis treize jours, j’ai donc perdu 13 kilos en 13 jours…

Depuis, j’ai encore perdu deux kilos supplémentaires. En mangeant une fois au Mac do, une fois des pizzas, plusieurs fois des frites… (Mais, aussi, des fraises, des raisins, des haricots verts, du brocolis, des épinards, …).

Bref, plus que jamais, je suis convaincue que zermater est LA solution à long terme pour apprendre à s’aimer, se respecter et arriver, ainsi, à son poids d’équilibre !

Publicités

7 réflexions sur “Zermati et la grossesse : mon bilan

  1. Salut lectrices et lecteurs,

    Simplement pour vous dire que effectivement on mange de tout sans se priver et surtout depuis la naissance de Petite Poite j’ai un peu le flemme de faire tous les jours un bon petit plat différent (bien que j’aime bien cuisiner par ailleurs, que ce soit à la vapeur, à la friteuse, à l’huile ou au beurre. Je fais des vrai recettes de cuisine belgo-française) et donc on a commander quelques fois des pizzas et fais des souper ((fr)diner) genre croquettes fromages/crevettes plus frites et œufs (nooon ce n’est pas que du gras et des protéines ^^).

    Je pense que le respect est effectivement la voie la plus sensée, que ce soit vis-a-vis de soi, de son appétit, des autres ou de la nature.

    Bref bon…ce que vous avez envie.

    P.S.: Moi je n’écoute pas ma faim et aime manger des crasses, donc j’en mange trop et je prends du poids constamment :s aie aie

  2. Hé bien! 13 kilos!
    J’ai un parcours très différent du tien depuis le début de ma grossesse. J’en avais d’ailleurs fait un billet sur mon blog. J’ai pris 1kg par mois les trois premiers mois. Puis 3kg le 4ème mois et 3kg le cinquième mois. J’ai consulté une nutritionniste. Bilan : je ne mangeais pas assez de féculents ni de protéines. Je n’écoutais pas ma faim, je me privais de peur de prendre trop de poids donc je stockais. Je commence le septième mois dimanche. Et tu sais quoi? Je n’ai pris aucun kilo ce mois-ci. Bébé a grossi, bien sûr, mais moi j’ai mangé à ma faim et j’ai pioché dans mes réserves. Et je me sens bien.
    Il faut écouter son corps, manger quand on a faim, ne pas se priver et cesser d’écouter les collègues qui te harcèlent avec leurs phrases toutes faites : « le poids pris pendant la grossesse est dur à perdre ».

    • En tout cas, pour ma part, en m’écoutant durant ma grossesse (et après), j’ai perdu tout mon poids en quelques semaines à peine ! 😀
      Durant le 1er trimestre, j’ai perdu du poids, que j’ai repris progressivement durant la suite (sans jamais dépasser mon poids de départ). Et de retour à la maison, j’avais perdu 8 kilos. Et encore 8 en deux semaines. Puis, cela s’est stabilisé ! 🙂

  3. Waaaah 13kg waaah !!! C’est génial !! J’ai donc qu’à être deux fois enceintes et j’y arriverais tu dis ???
    Nan vraiment super 🙂 Bravo bravoo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s