Ma journée de fin du monde

00:35 – Je me lève. Ma vessie me rappelle mon état de femme qui porte la vie.

3:48 – Je me re-lève. Ma vessie veille à ce que je n’oublie pas mon état.

7:25 – Je me réveille. Je décide d’ignorer ma vessie et de me rendormir

10:40 – Ma vessie gagne le combat : je vais aux toilettes. Je retourne au lit. Pas envie de me lever pour de bon.

12:20 – Je décide d’émerger. Visiblement, la fin du monde n’a pas encore frappé.

12:25 – J’avale ma pilule de Thyroxine. Et j’attends un quart d’heure pour engloutir mon petit déjeuner.

12:40 – Je cherche un bol pour manger mes céréales. Il n’y en a plus. Il faut faire la vaisselle. Partout où se pose mon regard, il y a du ménage à faire. Je sens l’angoisse monter.

12:45 – Je sens une crise de nerf arriver. Je me réfugie dans ma chambre.

12:50 – Je décide d’entamer cette montagne de ménage pour pouvoir manger. Mon chéri me dit : « Ben, ma puce, tu ne manges pas ? »

12:51 – Ma crise de nerf éclate. Je pleure. Je ne sais pas pourquoi. Je m’énerve. Sans raison. Mon chéri reste là, impuissant, sans comprendre.

12:52 – Mon chéri m’assois dans le fauteuil. Pendant que je dormais, il avait lancé le lave-vaisselle et les bols étaient donc propre mais dans l’appareil. Il me sers donc un bol. Mes larmes coulent.

12:55 – Une cuillère de céréales franchit ma bouche. Je me calme.

13:30 – Il est temps de se lancer dans le ménage pour du vrai. Faudrait pas mourir avec tout ce brol, partout.

14:45 – La table de la salle-à-manger est dégagée, une machine à laver tourne avec notre unique nappe. Le lave-vaisselle a été vidé. Une pause s’impose.

16:45 – La pause s’est un peu éternisée. On s’y remet. On aspire, on range. On trie.

17:30 – Une amie sonne. Elle passe dire bonjour. Une nouvelle pause s’impose. On mange du délicieux chocolat. On papote. On passe un bon moment.

18:15 – Elle nous quitte. Il faut s’y remettre. Chéri termine de passer l’aspi. Je le regarde avec amour. (Partage très égal des tâches, je trouve).

18:30 – Belle-maman sonne. Elle apporte une délicieuse tarte aux pommes et vient souper chez nous. On s’installe. On papote.

19:15 – Chéri prépare le repas : steak, frites et salade (lavée trois fois dans de l’eau vinaigrée). Simple et efficace.

21:00 – On quitte la table. On dégaine les disques durs et on procède à un échange de données : « Tu me passes twilight ? Prends la saison 4 de Fringe » « Tiens, t’as pas le seigneur des anneaux ? J’étais sur de l’avoir, mais je ne le trouve plus ».

22:30 – On se dit que ce serait sympa de manger le dessert. Au menu, tarte aux pommes, crème fraîche et glace vanille.

23:30 – On se dit au revoir. La fin du monde approche peut-être.

00:00 – On a survécu. On est des warriors !

Publicités

10 réflexions sur “Ma journée de fin du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s