L’obésité en question

 

On parle toujours des risques liés à l’obésité. On évoque les dangers pour la santé. On montre les obèses du doigts : ces vilains qui coûtent un bras à la sécurité sociale !

Puis, une étude arrive et est passée sous silence ou à peu près.

Une étude qui révèle que 40 % des personnes souffrant d’obésité n’ont pas plus de risques de développer une maladie cardio-vasculaire ou un cancer que les personnes de poids normal.

Les 60 % restant voient leur risque augmenter jusqu’à 3 fois.

Bien sûr, ce n’est pas anodin. Bien sûr, loin de moi l’idée de prôner l’obésité comme modèle de vie. Bien sûr, c’est un problème de santé publique et il faut trouver des solutions pour enrayer sa croissance.

Mais, si les solutions ne se trouvaient pas dans un régime pour rentrer à tout prix dans les cases de la normalité pondérale ? Si la solution se trouvait dans la recherche d’un équilibre tant alimentaire que pondéral ?

Si ces 40 % n’étaient pas obèses, au sens médical mais simplement des personnes dont le poids d’équilibre est supérieur à la moyenne ?

La théorie de Zermati et Apfeldorfer, si j’ai bien suivi, c’est que le corps n’est en bonne santé que si son poids est en équilibre. Quand on est en surpoids ou en sous-poids, le corps doit dépenser beaucoup d’énergie à cause de ce poids en déséquilibre, énergie qu’il ne peut utiliser ailleurs, et qui diminue d’autant les chances d’être en bonne santé.

Cette étude ne vient pas confirmer cette théorie, certes, mais est largement expliquée par elle…

Il serait peut-être temps que les autorités se mettent à écouter ces voix-là plutôt que celles qui prônent les régimes à tout prix, et surtout à prix d’or grâce aux produits dérivés en tout genre, qui eux, coûtent plus sûrement à la sécurité sociale que l’obésité en tant que telle !

 

Advertisements

10 réflexions sur “L’obésité en question

  1. Merci pour ton article.
    Je pense qu’il devrait y avoir des règles pour les images publiées dans les magazines, ces images retouchées à l’extrême qui font paraître un mannequin encore plus mince.
    A cause de toutes ces images, les visions sont déformées.

  2. Je n’ai jamais eu de problème de poids donc mon avis n’est peut être pas le mieux placé (en terme de connaissance) mais à mon avis les autorités ne prône pas le régime à tout prix mais plutôt une hygiène alimentaire et un équilibre comme tu le décrit dans ton article et dans cette étude. A mon avis le problème vient encore une fois de notre société et de sa vision conformiste et standardisé de ce qu’il faut faire ou pas et de comment on doit être ou pas.
    Après je peut me tromper ….

    • En tant qu’obèse (de longue durée), je peux t’affirmer que malheureusement, si, on prône le régime à tout prix. Même des médecins recommandent parfois des régimes tels que Dukan et autres hyperprotéinés, alors qu’on sait les ravages que ça peut faire sur la santé (les reins et le foie, en particulier).

      Combien de fois m’a-t-on dit « oh, mais, supprimer la graisse/le sucre/les féculents/le souper/autre * de votre alimentation, c’est pas bien compliqué et vous perdrez du poids. C’est qu’une question de volonté, après tout »
      * barrez les mentions inutiles

      Alors que des régimes, je n’ai fait que ça. Calculer la moindre calorie, le moindre « point Weight watcher », pour rentrer enfin dans la norme, ça a été le lot de toute mon adolescence, avec le succès que l’on connaît : j’ai pris près de 40 kilos, en tout, en 6 ans… :-s

      On croit souvent, à tort, que le poids et son équilibre passent par le contrôle. Contrôle de ce qu’on mange, de ce qu’on boit, des calories. Or, il n’y a rien de plus faux.

      Mon poids descend depuis… que je ne calcule plus ! Je laisse ma faim me guider. Et effectivement, pendant quelques jours, j’ai foncé droit sur le chocolat et autres crasses. Mais, très vite, j’ai eu envie d’autres trucs, parce que le corps, quand tu l’écoutes vraiment, il te dit ce dont il a besoin… 😉

      • Aprés tout le régime Dunkan vient à l’origine d’un diététicien. Tu a peut être raison.
        Je suis d’accord avec toi les régimes moi perso je n’en ai jamais fait et d’ailleurs je n’aurais jamais pu en faire Jamais eu l’envie ni la volonté. Pour moi la privation ne résout rien à par faire apparaitre la frustration qui engendre parfois de manger encore plus le cercle vicieux infernale.

        Je suis totalement d’accord avec toi sur l’écoute de son corps, mais pas sur que sa marche avec tout le monde. Les préjugés sont tenace 😀 même chez moi.

  3. merci pour ton article !
    A sa lecture je me sens mieux ! Je suis grosse, je ne le vie pas forcement bien et j’en ai marre que les docteurs me disent à chaque visite : « oh la la , il faut perdre du poids pour votre santé ! « . Je suis effectivement obese mais une obese en bonne santé !
    Des bisous

    • Oui, souvent le corps médical n’a que ça comme réponse : vous devez perdre du poids. Quand tu dis que tu ne manges pas tellement et que, bon, au final, t’es quand même en bonne santé, on te rétorque que si tu supprimais TOUT féculent, ben, tu perdrais un peu, et que bon, il faut penser à plus tard, tout ça…

      Moi je dis : tant qu’on a la santé, le reste, ça va bien ! 😀

      • surtout que certaine personne n’on pas de surpoid et peuve tout de même avoir les mêmes conséquences par rapport à la nourriture. Je pense au cholésterole….

        • Tout-à-fait vrai !

          Je me souviens d’une colloc qui était mince comme un clou, qui avalait un nombre incroyable de crasses parce qu’elle voulait avoir un minimum de formes (elle portait du 34, et parfois même le 34 était trop grand, alors qu’elle mesurait, comme moi, 1m65). Un jour, au détour d’une prise de sang, grosse frayeur : elle avait un super gros problème de cholestérol, à cause de son alimentation… Alors que moi, je pesais plus du double de son poids, mais je n’avais aucun problème à ce niveau-là ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s