Assistante maternelle ou crèche ?

Ce billet est un appel aux parents.

Notre petit pois est inscrit dans plusieurs crèches, dans l’espoir d’obtenir une place dès la fin de mon congé de maternité.

Mais, les espoirs sont faibles et nous nous dirigeons donc vers l’option d’une assistante maternelle. C’est une dame qui garde jusqu’à 4 enfants chez elle.

Nous avons une place pour septembre. C’est parfait.

Le prix est un peu plus élevé que pour une crèche, mais cela reste raisonnable.

Mais, elle nous demande de faire un choix. Elle nous demande de laisser le petit chez elle jusqu’à son entrée à l’école (sauf si cela ne se passe pas bien). Elle refuse d’être une « roue de secours » de la crèche.

Evidemment, je comprends son point de vue. Mais, à défaut de crèche, j’ai besoin d’un mode de garde, fut-ce une « roue de secours »…

Alors, je vous demande ce que vous en pensez. D’après votre expérience, d’après votre sentiment, qu’importe.

Pour ma part, je me dis qu’une crèche, c’est bien, l’enfant est confronté à plusieurs adultes et si le contact ne se passe pas bien, un autre pourra facilement prendre le relais. Il sera en contact avec plusieurs enfants. Il vivra une pré-école, et sera d’autant mieux préparé à la vie en collectivité. Les horaires sont plus souples. Un suivi médical est organisé au sein de l’institution.

Mais, avec une assistante maternelle, l’enfant sera au contact d’une personne privilégiée, ce qui lui assurera peut-être une plus grande stabilité émotionnelle. Il sera en contact avec 3 autres enfants, ce qui diminuera pas mal le risque de maladies. Peut-être pouvons-nous avoir un lien particulier avec elle et permettre, de cette manière, une interaction plus personnelle.

Bref, entre les deux, mon coeur balance. Et mon inexpérience de maman ne m’aide pas…

lors, vraiment, si vous avez des pierres à ajouter au moulin, n’hésitez pas ! 😀

Publicités

14 commentaires sur “Assistante maternelle ou crèche ?

  1. Je vois qu’ici, vous ne parlez que de la crèche ou de l’assistante maternelle…

    Or, il existe une troisième possibilité qui est géniale : la crèche familiale, qui est l’exact mixe entre les deux premières formules : les petits sont gardés par une assistante mat, mais qui elle-même est dans une structure de type crèche collective, mais à petite échelle.

    Ainsi, pour mon petit Lulu chéri, il est emmené chez la nounou tous les matins mais elle a la possibilité d’aller en crèche (sur inscription) pour certaines activités (éveil musical, baby gym, racontines, etc) donc les enfants se retrouvent à 3 chez la nounou mais ont aussi des contacts avec d’autres nains dans le courant de la semaine.

    Cette formule est également très intéressante pour la nounou qui n’est pas isolée, mais au contraire fait partie d’une crèche avec des formations, des réunions, des contacts humains entre adultes.

    Et cerise sur le gâteau, si la nounou prend des congés, elle est automatiquement remplacée par une autre nounou, du même jardin d’enfant le plus souvent (la fameuse journée continue à la crèche, une fois par semaine) donc le nain n’est pas perdu mais a deux ou trois référentes.
    Bref, j’en suis ravie et je viens de faire ma demande pour poussin n°2 qui va débarquer dans… 3 mois et demi. (et les prix sont ceux d’une crèche collective, suivant le coefficient familial, et aide de la CAF suivant les plafonds).

    Sam

    1. C’est aussi parce que je suis Belge et non française… 😉
      Les choses ne se passent pas de la même manière ici.

      Mais, merci des infos pour mes lecteurs français ! 🙂

  2. Etant formée ass’ mat’ j’aurais plutôt tendance à dire ass’ mat’, parce que je trouve que la vie en collectivité c’est très bien, mais qu’avant 3 ans c’est vachement tôt. Je crois que les petits ont encore besoin d’un lien plus privilégié et d’un calme plus relatif.
    A condition bien sûr de trouver une ass’ mat’ qui vous plaisent et avec qui vous vous sentiez en confiance.
    C’est un avis personnel, je n’ai confié mon enfant ni à une crèche, ni à une ass’ mat’.

    1. Je comprends cette idée de lien privilégié. Maintenant, il y a peu d’ass mat, et je n’ai vraiment pas accroché avec celle qui était disponible. D’ailleurs, j’ai finalement décidé de ne pas accepter…

      Si j’avais le choix, il resterait avec nous. Idéalement, on aurait aimé avoir les moyens de travailler tous les deux à mi-temps et de garder le bébé à tour de rôle. Malheureusement, le coût de la vie ne nous le permet pas… 😦

  3. Pour moi c’est crêche sans hésitation.
    Mais je suis un peu psychotique, confier mon enfant à une ass mat’, ça n’est pas possible. Je suis sûre que la majorité fait parfaitement bien son boulot, mais j’aurais trop peur de tomber sur celle qui va jeter mon enfant par la fenêtre.
    Mais c’est très personnel comme peur. Toutes mes amies ont leurs enfants chez des ass mat et en sont très contentes!

    1. C’est exactement la même appréhension que j’ai.

      Mon feeling etait bon, en sortant de là. ‘(En même temps, je suis souvent naïve donc voilà)
      Mais après coup, j’ai trouvé qu’elle avait beaucoup d’autorité. Un seul mot et hop les enfants obéissaient. Et là, je me suis demandée pourquoi. Est-ce qu’elle fait partie de ces gens qui ont une autorité naturelle sans rien faire ou est-ce qu’elle est très (trop) stricte en dehors des visites d’adultes… Peut-être ais-je trop de crainte à cause de mon histoire… Je n’en sais rien… 😦

    1. Mouais, mais, pour nous ça change rien. La nounou est fermée pendant les vacances scolaires mais ma belle-maman chérie est instit mat’ et est d’accord de garder bébé (voire même de l’héberger) pendant ce temps ! Donc, c’est plutôt cool ! 🙂

  4. Ben j’aurais dis l’assistante maternelle moi. Vu comment mes neveux adorent leur nounou, qui les appellent toujours pour leurs souhaiter un bon anniversaire des années après qu’ils aient été chez elle (ça fait 2 ans qu’Hugo le plus petit est à l’école et ne va plus chez elle), ils lui envoient des cartes postales quand ils sont en vacances, bref ils avaient et conservent un lien fort avec elle.
    Après ils avaient des camarades de jeu avec les autres enfants gardés mais aussi avec les sorties de la nounou qui souvent avait des réunions dans des parcs ou des salles réservées pour l’occasion avec d’autres nounous et leurs enfants pour que les petits se sociabilisent.

    Après trouver une nounou avec qui le feeling passe, c’est difficile je crois mais quand tu as trouvé la perle c’est le top.

    1. Mouais, c’est ça aussi. Si le feeling passe bien, c’est cool. Mais, là, je ne sais pas trop. J’ai envoyé mon chéri la rencontrer parce qu’il a un meilleur feeling que moi… 🙂

      J’avais oublié les rencontres dans les parcs… )

  5. Je ne suis pas maman mais je pencherais vraiment (mais vraiment) pour l’assistante maternelle. D’autant plus que les cotisations sociales d’une assistante maternelle peuvent être prises complètement en charge par la CAF, alors que pour la crèche, vous ne bénéficiez pas d’aide financière, non ?
    Ensuite, il se crée en effet un lien très personnel avec une assistance maternelle qui manquera toujours dans les structures collectives. Tout comme on choisit entre mettre son enfant plus grand à la garderie ou avec une baby-sitter… Les parents de la fillette que je garde pourraient très bien la mettre à la garderie, mais ils préfèrent qu’une personne soit là exclusivement pour elle et qu’elle puisse être dans un environnement intime et non collectif. Bref, c’est aussi une question de vos gouts à vous et non seulement des aspects pratiques 🙂
    Sinon, l’assistante maternelle a raison de ne pas vouloir être une roue de secours, tout comme vous avez raison d’en vouloir une. En effet, si du jour au lendemain, elle se retrouve avec un enfant à garder en moins pour que vous le mettiez à la crèche, ses revenus diminuent, et elle ne se nourrit pas et ne se loge pas gratuitement (surtout qu’il faut un minimum de normes pour pouvoir garder chez soi alors c’est pas le logement le moins cher qu’on est obligé de payer…) Bref, ça lui fait une période de creux plus ou moins longue alors qu’elle aurait pu, dès le départ, avoir un enfant « permanent ».
    Bref je parle je parle mais je ne suis pas parent lol Je me base surtout sur mes cours du CAP petite enfance pour te répondre j’avoue ^^
    Bon courage à vous ! 🙂

    1. Le truc, c’est d’abord que je ne suis pas certaine d’avoir un méga feeling avec l’assistante mat’ chez qui on a une place… Genre, pour elle, il faut terminer son assiette et on n’a rien d’autre à manger tant qu’on n’a pas fini… Bof, bof, pour moi. Puis, ses horaires sont plus stricts et elle ne permet pas de rechercher l’enfant avant 16h, ce qui ne nous permet pas de lui donner la panade de fruit nous-même, ce que je regrette.

      Ensuite, il est évident qu’il y a un délai de préavis. Nous nous engageons, sur le contrat, à prévenir au moins 3 mois à l’avance de notre départ. Soit nous changeons bébé directement et nous lui versons trois mois, soit nous laissons bébé trois mois et elle est payée… Bref, elle aura au moins trois mois pour s’organiser, et vu le manque de place, elle trouvera assez facilement ! 😉

      D’un point de vue pécuniaire, par contre, on vit en Belgique. Nous pouvons donc déduire les frais de garde, que ce soit une crèche ou une assistante maternelle, donc, ça ne change pas grand chose.

      Mais, au-delà de ça, je veux le meilleur choix pour notre petit pois, c’est pour ça que je lance cet appel… 😀
      J’imagine que ça s’entend dans mon discours, mais, a priori, je penche plutôt pour une crèche.

      N’empêche, merci beaucoup pour ton commentaire. Ca contribue à notre réflexion ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s