Et paf dans ta gueule !

Dans le métro, on croise tout le monde. Du BCBG en costume en passant par le sans-abri qui quémande une pièce sans oublier le travailleur lambda qui se rend au boulot l’oeil vide et la mamie qui va faire ses courses.

On croise donc aussi des parents avec leurs enfants.

Et parfois, c’est pas toujours pour le meilleur.

La semaine dernière, j’emprunte une ligne avec une maman et ses trois enfants.

L’un des garçons tape sa soeur. Parce qu’elle ne veut pas faire ce qu’il lui demande. Il doit avoir quelque chose comme quatre ans. Et sa mère le rabroue aussi sec, en lui pinçant l’oreille et en lui disant : « je t’ai déjà dit de ne pas taper ta soeur ».

Le petit répond que c’est parce qu’elle ne veut pas faire… Elle l’interrompt d’une claque sur la joue et d’un « et tu ne réponds pas! ».

Le petit chouine. La claque était franchement légère.

Puis, le même petit décide de ne pas tenir la barre, pour voir s’il garde l’équilibre quand même.

Sa mère lui dit de tenir la barre.

Il refuse.

Elle répète.

Il refuse.

Elle répète.

Il refuse.

Elle répète avec une claque sur la joue.

Il refuse.

Elle répète avec une pincette à l’oreille et des menaces

Il refuse.

Elle lui prend le visage assez sévèrement et se fâche sur lui, répétant qu’il doit tenir la barre, et qu’elle ne plaisante pas.

Il refuse.

Elle lui donne une claque.

Il ne bouge pas.

Elle lui en donne une deuxième.

Toujours pas de réaction.

Elle lui prend la main et la pose contre la barre.

Il retire sa main.

Elle lui prend la main et la pose contre la barre.

Il retire sa main.

Ce petit jeu continue jusqu’à ce qu’elle lui balance une énième claque en disant : « tu vas voir qui est le chef ici! ».

Il se met à pleurer.

Elle maintient sa main de force à la barre.

Il pleure de plus belle en essayant de retirer sa main.

Cette scène a duré 7 stations.

C’est long, 7 stations.

Et durant ce temps, je regarde cette maman et me sens impuissante.

Que dire ?

Elle ne frappe pas son enfant avec violence et force. On voit bien qu’elle l’aime et qu’elle ne veut juste pas qu’il tombe et se fasse mal. N’empêche, le frapper pour qu’il ne se fasse pas mal, je vois comme une contradiction.

Est-ce déjà de la maltraitance ? Ou est la limite de l’acceptable ?

Je ne me vois pas faire la morale à cette maman. D’abord parce que, si ça se trouve, c’est elle qui a raison et moi qui me plante. Ensuite, parce que je ne serai pas non plus parfaite avec mes enfants. Si ça se trouve, je ferai aussi des trucs qu’elle trouvera limite alors que moi non. Et je n’apprécierais pas qu’elle vienne me faire la morale devant mes enfants. Merci la crédibilité, quoi !

Mais, un tas de choses me venaient.

J’avais envie de lui dire qu’apprendre à son fils à ne pas taper en lui tapant dessus, ça ne me paraissait pas la méthode la plus constructive… Si ce n’est lui apprendre qu’au fond, ce sont les plus grands/forts qui peuvent taper.

J’avais envie de lui dire qu’entrer dans le conflit avec son enfant n’est pas le meilleur moyen de lui inculquer des trucs. Il ne voulait pas tenir la barre. Et alors ? Tu lui dis qu’il doit se tenir sinon il tombe (il était largement en âge de comprendre ça). Tu lui montres l’exemple de ses frère et soeur qui se tiennent à la barre, eux. Et puis, s’il n’obtempère pas, je t’assure que ce n’est rien. Le métro ballote tellement qu’il tombera. Sur ses fesses. Il se fera un peu mal mais pas trop. Tu lui diras : « tu vois, c’est bête, tu es tombé. J’espère que tu ne t’es pas fait mal. Mais, tiens-toi à la barre si tu ne veux pas tomber ». Et l’affaire est réglée. Au pire, il reste quelques fois. Et il apprend.

En même temps, je dis ça, mais si ça se trouve, il y a plein de choses que j’ignore et qui changent la donne. J’en sais rien. Je n’ai pas envie de juger.

Mais, c’est pas facile de savoir comment se comporter face à des comportements qui nous révulsent et réveillent de vieilles blessures…

 

Et toi ? Tu penses quoi ? Tu crois qu’il faut réagir et dire quelque chose ? Mais quoi ? Ou qu’il vaut mieux laisser passer ? Ou est la limite ?

 

Advertisements

8 réflexions sur “Et paf dans ta gueule !

  1. Tes remarques sont tout à fait correctes mais cette maman n’a peut-être pas eut le temps, la patience de réfléchir au meilleur moyen de faire écouter son fils.
    Parfois, après une longue journée de boulot, une dure semaine, que sais-je encore, …. notre colère l’emporte sur la raison.

  2. Je ne serais pas intervenue non plus, je n’aurais pas su comment le faire pour aider cette maman sans la juger. J’aimerais être un clown capable de trouver un truc bien marrant pour motiver l’enfant à se tenir, l’air de rien, un truc qui déride tout le monde. Mais je me mets à sa place, elle s’est peut-être dit qu’elle pouvait pas lâcher devant tant de monde, elle savait peut-être pas comment dire que après tout zut ne te tiens pas, elle s’est peut-être entêtée « bêtement », ou… ??? Comment savoir…

    • Oui, parce que je crois que c’est ça le problème. On est là à la regarder et de loin, les choses paraissent toujours facile ! (Combien de fois ne trouve-t-on pas les solutions aux problèmes des autres sans trouver de solutions aux nôtres ?).

      Mais, à sa place, une fois le « défi » lancé et relevé, difficile de laisser tomber. Quand tu t’es engagé à tenir tête, laisser tomber, c’est admettre que si l’autre fait pression, il obtient ce qu’il veut. C’est pas mieux non plus !

      Bref, la position du regardant est toujours bien plus confortable ! 🙂

  3. Ce gamin avait l’air d’être une sacrée tête de pioche quand même. Moi j’aurais opté pour « ah ben tu vois tu es tombé, vient pas pleurer maintenant parce que tu étais prévenu! »

  4. Je ne sais pas, bien sur comme toi je ne serais pas intervenue. Mais avec 3 enfants, parfois on perd patience, et même si ce n’est pas la meilleure methode il y a des moments où ça parait peut-être la seule solution. Comme toi, je suis du genre à les laisser experimenter, « t’es tombé, tu vois maintenant pourquoi je te disais de te tenir »… encore ce matin ma fille a refusé de mettre des chaussons quand elle s’est cogné les orteils, elle est allée les mettre… Mais demain elle refusera encore !

    • Oui, c’est clair qu’il est difficile de juger cette femme sur la base des 20 minutes où on a partagé le métro, sans rien savoir de sa vie, ni de celle de son enfant. C’est aussi pour ça que je ne me vois pas intervenir ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s