WoW ou comment passer son temps, l’hiver au coin du feu

Parler peu, parlons bien. (ou pas)

Je n’en parle jamais mais je suis une addict d’un jeu. Un jeu mondialement connu. Enfin, surtout de celles et ceux qui jouent…

Je parle, bien sûr, de WoW plus connu sous le nom de World of Warcraft.

 

WoW

 

Quesaquo ?

Un jeu multijoueurs où les initiés utilisent plein de mots incompréhensibles composés de franglais et de sigles.

Sauf que je ne suis pas une méga initiées (enfin, si grâce à mon chéri, je sais ce que veut dire « need DPS et heal pour BG lvl 85 » , « GG » ou encore « need TDC pour sac d’ench ») et que je n’aime pas trop le côté secte de ce langage si particulier.

Alors, je vais parler simplement, avec des mots français. Joueur pro, si tu passes par ici, passe ton chemin. Tu ne vas pas apprécier.

L’idée, donc de WoW, c’est que c’est un jeu de rôle (si on peut dire ça comme ça).

Tu choisis un personnage parmi les gentils (l’Alliance) ou les méchants (la Horde) (bon, y aura toujours bien un petit malin pour dire que c’est pas si simple et que ce n’est pas une question de gentil ou de méchant, mais, franchement, on s’en fiche un peu).

Il y a des personnages tout mignons et d’autres moins mignons. Tu peux le choisir fille ou garçon. Tu peux choisir sa race et sa classe. Là, déjà j’ai perdu la moitié de mes lecteurs, mais en vrai, sur le jeu, les races et les classes sont bien expliquées. Et visuellement, tu vois bien la différence.

Tu choisis la coupe de cheveux, la couleur des cheveux et de la peau, les boucles d’oreilles. Bref, c’est la partie qui ressemble un peu aux sims mais en moins détaillé et en moins long.

Une fois cette étape terminée, tu rentres dans le jeu pour de vrai.

Tu rentres dans le monde de WoW et tu as des quêtes disponibles pour te faire progresser.

Ce que j’aime bien, c’est que le jeu n’est pas linéaire : tu n’es pas obligé de faire la quête 1 pour obtenir la quête 2.

Si une quête te broute, tu la passes. Si une zone t’emmerde, tu en fais une autre.

Lorsque tu termines une quête, tu reçois une récompense. De l’argent virtuel ou des objets (de la nourriture, des armures, une arme, …).

En plus des quêtes, tu peux aussi accomplir des « Hauts faits ». Ce sont des sortes de petits défis du style « obtenir 1000 pièces d’or en récompense de quête » ou « lire tous les livres de la liste ci-dessous » ou encore « aimer tous les animaux listés ci-dessous ».

A côté de ça, tu peux jouer dans des donjons. Ca te permet d’avancer assez vite dans le jeu. Tu joues avec quatre autres joueurs. Soit des amis, soit des inconnus que tu as trouvé grâce à un des onglets du jeu. Tu évolues dans une partie du jeu qui est créée juste pour le groupe et tu dois tuer des méchants et, parfois, accomplir quelques quêtes. C’est sympa parce que tu gagnes facilement plein d’argent, plein d’expériences et des objets magiques (qui rendent ton personnage encore plus performant).

Et puis, il y a aussi les BG. Je ne sais pas comment on appelle ça en français pour du vrai, mais, là, c’est une partie « joueur contre joueur ». C’est un peu comme les donjons, c’est une partie du jeu créée juste pour le groupe. Sauf qu’au lieu de jouer contre des méchants, ce sont des joueurs de la Horde qui se battent contre des joueurs de l’Alliance. C’est sympa mais c’est vachement chaud. Parce que les méchants du jeu, ils restent assez statiques, donc, c’est relativement facile de les vaincre. Les vrais joueurs, eux, ils bougent et les vaincre est un vrai défi.

Pour apprendre des nouveaux pouvoirs ou un métier, tu peux aller dans l’une des capitales. Tu y trouves des marchands qui te rachètent tes marchandises gagnées mais qui te sont inutiles et qui te vendent des objets dont tu peux avoir besoin.

Tu y trouves aussi, donc, des « maîtres de métier ». En effet, dans WoW, tu peux choisir deux métiers que tu fais évoluer en montant de niveau et en créant les objets que le métiers te permet de réaliser. C’est sympa, et ça permet de vendre pas mal de choses à l’Hôtel des Ventes (HV). A l’HV, tu mets des objets en vente aux enchères et les gens achètent.

Ce sont des objets qu’il est impossible d’acheter chez les marchands et qui valent donc, potentiellement, beaucoup.

Tu as aussi une banque où tu peux stocker des trucs dans un coffre.

Bon, voilà, en version simplifiée ce qu’est le jeu.

Alors, entendons-nous bien, ce n’est pas un jeu méga-violent. Non, parce que si c’était le cas, je ne jouerais pas. Cela ne m’amuserait pas.

Il paraît que certains joueurs ont augmenté de niveau sans jamais tuer quoi que ce soit. Donc, voilà.

Mais, c’est un jeu varié. Tu peux jouer longtemps avant d’avoir fait le tour. Surtout qu’avec les différentes extensions, les options se sont multipliées. Tu peux créer 11 classes et 13 races (chaque personnage ayant une race et une classe, compte le nombre de possibilités). Chacun de ces personnages pouvant offrir une expérience de jeu différente. Les Hauts faits possibles sont nombreux et certains sont difficiles à obtenir. Les donjons et BG sont variés et permettent aussi une expérience de jeu particulière qui évolue avec ton personnage.  Et les décors sont magiques. J’adore le monde créé par WoW.

Bref, avant d’avoir fait le tour du jeu, tu peux courir longtemps.

Pour ma part, je suis une petite joueuse du week-end et du soir (pas tous les soirs ni tous les week-end) depuis plus de quatre ans et je suis loin d’avoir fait la moitié du tour.  Et je ne m’en lasse toujours pas. C’est pourquoi je viens d’acheter la nouvelle extension… 😀

Et toi ? Tu joues à des jeux ? Tu connais WoW ?

Publicités

8 commentaires sur “WoW ou comment passer son temps, l’hiver au coin du feu

  1. J’ai joué a Wow, mais je suis devenue une addict, accro, j’y jouait même la nuit (bonjouuur les cernes ! ^^) et au final vu qu’à l’époque mon papa me payait l’abonnement un joue il ne l’a plus fait, et je suis bien contente, au final, ce n’est qu’un jeu.

    Je joue a Dofus à mes heures perdues, à des jeux en ligne (Kingdom Rush sur Armor games et pas mal du tout !), mais je suis plutôt rétro gameuse sur les bords, j’ai la supernintendo, la PS2, la Gamecube, et j’ai aussi la bonne vieille gameboy color avec les Pokemon, ah là là .. que de bons moments à passer !

    Hihi !

    1. J’ai réussi à ne pas devenir méga accroc (mais l’absence d’un bon PC pour jouer y a été pour beaucoup, sans doute)(ouais, parce que les lags qui te font mettre 10 minutes pour charger la capitale de Hurlevent, c’est gentil deux minutes…).
      Je joue à quelques jeux en lignes, mais pour moi, rien ne vaut WoW… 🙂

  2. Vip j’y ai joué, sur un serveur privé monté par des amis où nous avons eu une super guilde avec des gens qui sont devenus des amis.
    Par contre on a voulu y rejouer deux ans après sur l’offi et là ça a été le drame. Le défaut des mmo c’est que quand tu ne trouves pas de communauté / guilde qui t’aille, tu t’ennuies et tu ne peux rien faire 😦

    Donc je suis partie sur pleiin d’autres jeux, et depuis hier soir avec le Chti on s’est lancé sur Borderlands 2 ^^
    Bref oui je suis une gameuse 😛

    1. Moi, je suis dans une guilde avec ma soeur et mon chéri. Donc, l’aspect jeu en guilde, je ne connais pas du tout.
      Ce que j’aime, ce sont les quêtes, les progressions de personnages et de métiers et maintenant aussi, les combats de mascottes (c’est comme pokémon, mais en mieux !)(en même temps, je dis ça, mais du jouer deux fois deux heures à pokémon, quand j’étais petite).
      Tu me diras si Borderlands c’est bien ? 🙂

  3. j’y ai joué pendant 2 ans dans mon coin, le géant était plus impliqué. d’ailleurs en novembre on va au mariage de joueurs qu’on a rencontré via la guilde du géant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s