Quand les femmes desservent leur cause

Hier matin, pause café avec notre chef pour faire le point sur nos différentes missions.

Une nouvelle loi concernant l’égalité de traitement homme-femme vient de passer et peut-être devrons-nous travailler sur ce dossier.

S’ensuit donc un débat sur l’utilité de cette loi mais surtout sur le problème de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Et là, surprise.

Les plus farouches opposants sont… des femmes.

Avec des arguments chocs (tous ces arguments ici ont été lancés par des femmes) :

  • Ouais, mais en fait, les femmes se discriminent toutes seules. Si elles n’accèdent pas à des postes à responsabilités, c’est parce qu’elles ne le veulent pas, tout simplement.
  • Ouais, mais l’écart salarial peut se comprendre aussi : quand on est une femme, on est moins disponible pour son boulot parce que nos enfants passent avant, alors que les hommes, c’est l’inverse. Alors, à fonction égale, on ne se donne pas de la même manière dans son boulot et donc, les hommes sont mieux payés, c’est normal.
  • Bon, on ne va pas nier que les femmes et les hommes sont différents. Nous, on porte des enfants dans notre corps et eux, ils portent des trucs lourds, c’est tout. Alors, évidemment que le salaire n’est pas le même.
  • Et puis, si les femmes gagnent moins, c’est parce qu’elles ne travaillent pas à temps plein aussi. D’ailleurs, il y a moins de femmes qui veulent travailler. Elles préfèrent rester à la maison, avec leur famille ou à rien faire alors que les hommes ont besoin de faire des choses. Les hommes préfèrent travailler à temps plein, alors que les femmes, même celles qui travaillent, préfèrent le faire à 4/5ème ou à mi-temps pour rester avec leurs enfants. Si elles travaillaient toutes à temps plein, ce ne serait pas pareil.
  • Ok, à diplôme égal, on pourrait croire que l’on a droit à la même rémunération. Mais, faut voir le travail qui est fait aussi. Par exemple, deux personnes qui n’ont pas de diplôme, la femme est femme-de-ménage et l’homme est jardinier. Ce ne sont pas les mêmes fonctions. C’est quand même plus fatiguant de tondre la pelouse et couper les haies. Et puis, ça demande plus de technique que de laver le sol et les vitres. Donc, ça me paraît normal qu’il soit payé plus.

Voilà un florilège de phrases derrière chacune desquelles j’aurais pu écrire (sic).

Même les hommes n’ont plus pu dire grand chose. Cela dit, voici, quand même quelques-uns de leurs arguments, que j’ai applaudi (ou pas) :

  • Evidemment qu’on est différents. Tu as la chance de porter la vie, j’ai la chance de gagner plus. (Sic)(Et j’ai la « chance » de me faire déchirer le vagin par le passage d’un bébé joufflu de 3k500 après 14 heures de contractions douloureuses, aussi, sans doute?)(cela dit, je soupçonne ce collègue d’avoir dit ça pour lancer un faux débat, sur le mode « humour noir », car c’est la première phrase qu’il ait dite et après, sa tête a bien changé quand il a vu que cet argument était vraiment repris, avec sérieux, par une collègue)
  • Oui, enfin, peut-être que les femmes pourront travailler à temps plein quand les modes de garde pour les enfants seront adaptés. Il n’y a pas assez de place en crèche pour tous les enfants et les prix sont juste hallucinants. Pour les bas revenus, c’est presque impossible de joindre les deux bouts et il faut bien que l’un des deux travaille moins pour rester avec l’enfant. Et comme généralement, ce sont les femmes qui gagnent moins, c’est assez logique que ce soient elles qui arrêtent (en partie) leur activité, sinon, cela coûterait trop cher au couple. C’est un peu un cercle vicieux. Et puis, il y a de plus en plus d’hommes qui prennent ou veulent prendre aussi un 4/5ème pour s’occuper de leurs enfants.
  • Généralement, quand une femme accède à un poste à responsabilité, elle ne fait pas moins bien son travail qu’un homme. C’est même souvent l’inverse. Car quand une femme accède à un tel poste, c’est qu’elle était sacrément meilleure que les candidats masculins. D’ailleurs, on dit toujours que l’égalité entre les hommes et les femmes sera acquise le jour où on engagera aussi des femmes incompétentes.
  • Il faut admettre que les femmes travaillent beaucoup plus que les hommes et ce n’est pas normal. A la maison, c’est quand même souvent la femme qui est responsable des tâches ménagères, même si les hommes s’impliquent de plus en plus. Et au travail, elle doit prouver deux fois plus qu’elle est à sa place…
  • Il y a plein de femmes qui ne veulent pas d’enfants ou qui sont aussi carriéristes que les hommes. Rien ne sert de généraliser les choses.

 

J’ai été la seule femme à défendre notre cause et j’en ai été surprise. De toutes les femmes de mon service, je veux dire. On était 6 présentes. Et je suis la seule à avoir été dérangée par cette inégalité.

Comment faire évoluer les conscience, je n’en ai aucune idée. Mais, je me suis demandé comment il était possible que les hommes soient plus au fait de cette problématique que les principales concernées, que les hommes aient plus à coeur de supprimer les différences injustes que les femmes. C’est fou !

 

Pour ma part, je crois fondamentalement qu’un homme et une femme sont différents d’un point de vue biologique et qu’à cet égard, ils se complètent l’un l’autre. Mais, d’un point de vue purement juridique, je crois aussi que les hommes et les femmes ont les mêmes droits.

Je crois qu’à travail égal, on ne devrait pas être payé plus ou moins en fonction de son sexe (comme cela me choquerait si le critère était la couleur de peau ou la religion).

Je crois qu’à fonction équivalente, la rémunération devrait être équivalente (je crois même qu’à partir du moment où on travaille, on devrait tous toucher le même salaire, quelle que soit la fonction, quel que soit le métier, et ce, en fonction du nombre d’heures prestées. Mais, ce n’est pas le même débat).

Je crois que le sexe ne devrait même pas entrer en ligne de compte dans le choix d’un candidat. (Parce que tant qu’à être dans le cliché, je dirais que les hommes se bourrent plus la gueule autour d’un match de foot le dimanche soir et donc sont plus susceptibles d’être moins efficaces le lundi matin.). Il faudrait pouvoir ne pas l’indiquer.

 

Mais, ce combat est loin d’être fini. Et surtout, je dois l’admettre, loin d’être partagé

Et toi ? Tu en penses quoi ? Tu trouves qu’il y a un problème ? Qu’il n’y en a pas ?

 

Publicités

14 réflexions sur “Quand les femmes desservent leur cause

  1. Hm, ça fait réfléchir … J’en ai discuté avec mon fiancé, et nous n’avons pas du tout les mêmes points de vus, je n’ai pas insisté, ce genre de discussions finis souvent a la dispute.

    Je partage totalement ton point de vue en ce qui me concerne.

  2. Ton article est super … il traite d’un sujet sérieux pour nous marquer et faire réfléchir (ha bon ? les femmes causent leur propre perte … ha oui, tiens, écrit comme ça), et avec beaucoup d’humour malgré tout 🙂 Je suis d’accord avec toi.
    C’est un sale cercle vicieux :/

  3. Si on avait le choix, le Chti et moi, on aimerait tous les deux être parents au foyer xD A part ça j’ai pas grand chose à ajouter, je suis totalement d’accord avec toi ! Nous ne sommes pas identique mais nous valons autant et devrions avoir les mêmes chances au départ.

    • Oui, on s’est déjà dit ça aussi. Limite, on accueille d’autres enfants pour le sociabiliser tout ça, mais on contrôle TOUT durant sa petite enfance.
      Après, je ne suis pas sûre que ce serait le mieux pour lui, en réalité (les parents psychopathes que ça ferait! ^^)(je parle de nous, hein ! 😉 ).

  4. Je partage à 200% ton point de vue.
    Oui nous sommes différents mais notre cerveau fonctionne pareil non ?
    Nous faisons les mêmes études, le même travail alors en quoi notre salaire et nos responsabilités devraient être moindre ?
    Mais tu as raison ; les difficultés à trouver un mode de garde, le fait que le salaire des femmes soit inférieur à ceux des hommes (honte à vous les patrons) fait que, lorsqu’un choix doit être fait c’est très logiquement la femme qui se « sacrifie ».
    Je déplore que si peu de femmes se sentent concernées. j’espère que la tendance va s’inverser en tous cas moi.. je pourrai me battre pour !
    super article !

    • Moi aussi, je le déplore… 😥
      Mais, heureusement, la tendance s’inverse, je crois, même si c’est trop lentement à mon goût…

      EDIT : le lien vers ton blog ne marche pas. C’est un problème de mon côté ou un erreur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s