Journal de grossesse – #2

Cher petit pois,

D’après nos savants calculs, tu squattes mon ventre depuis déjà trois semaines.  (Ah, t’inquiète, je dis « squatte », mais tu sais bien que tu es le bienvenu ! 😉 )

Alors, j’ai quand même deux trois petits trucs à te dire, petit pois.

Non, parce que bon, tu es le bienvenu, on t’aime (déjà), on fait des plans sur la comète, tout ça, mais il y a quand même des limites que tu ne dois pas dépasser. L’éducation parentale commence dès le plus jeune âge, m’a-t-on dit, alors, mieux vaut commencer tout de suite.

D’abord, je ne sais pas ce que tu as dit à mon estomac, mais tu l’as rendu un tantinet grincheux. Et ça ne me fait pas plaisir, petit pois ! Tu dois apprendre à être poli et à ne pas fâcher inutilement ceux qui peuvent t’être d’une grande aide . (C’est légèrement contre-productif, vois-tu.) Surtout lorsque les intérêts de ta maman chérie sont en jeu. Je voudrais pas être chafouine, mais c’est quand même de mon estomac dont on parle, petit pois. Et ne pas savoir avaler plus qu’un quart d’un plat de pâtes au resto, alors que j’ai plus rien mangé depuis la veille, ça ne me met pas de très bonne humeur… Avoir la nausée tout le reste de l’apèrs-midi, non plus.

Ensuite, je te saurais gré d’arrêter de tordre mon ventre. Non, parce que bon, c’est pas comme si je kiffais la douleur, quoi.

Et puis, honnêtement, petit pois, à chaque lancement de douleur, j’ai peur. Peur pour toi. Peur que tu ne t’accroches pas comme il faut. Peur que mon corps ne te garde pas près de lui. Alors, la zumba à 23heures, tu vas arrêter tout de suite. Tu pourras t’y mettre d’ici quelques mois quand je pourrai te sentir sous ma main et que je saurai que tu es en bonne santé.

Et on ne discute pas, hein, petit pois (j’aurai tout le temps d’appliquer la méthode d’éducation non violente avec toi quand tu seras né. D’ici là, je peux me permettre d’être un despote ABSOLU).

Et enfin, petit pois, c’est quoi cette manie d’avoir trop chaud ? Je sais que tu viens à moitié de ton père qui est un chauffage ambulant (ce qui est très pratique en hiver, j’en conviens), mais tu n’étais pas obligée de prendre ça de lui ! Je me permets de te le dire au cas où on avait oublié de te prévenir. Tu peux tout-à-fait te contenter de ma température corporelle. Je ne vois pas pourquoi tu tiens tant à me couvrir de sueur. Surtout le matin, devant mes collègues qui me regardent d’un air interrogateur ou interloqué, en pleine réunion…

Tiens-le toi pour dit : maman a toujours froid et ça la rassure beaucoup d’avoir des couches sur elle. Surtout pour dormir. Or, depuis trois nuits, je n’ai pas pu dormir, parce que tu avais trop chaud. C’est pas très gentil, ça. Je te préviens, une fois pour toutes, que c’est pas non plus dans ton intérêt, mon grand (enfin, mon petit), parce que quand je suis fatiguée, je suis tout de suite moins réceptive et attentionnée… Tu seras prévenu.

Je ne te demande pas grand chose, au fond : grandir, en bonne santé, tout en respectant (mieux que moi) mon corps.

On me dit à l’oreillette que c’est à moi de te donner l’exemple… Bon, bon, bon, d’accord. On fait un deal : t’es plus sympa avec moi et moi, je prends mieux soin de nous et donc de moi. Ca te tente ?

Quoi qu’il en soit, on se voit très vite, puisque demain, tu vas avoir de la visite. Ne t’inquiète pas trop. C’est le docteur qui va vérifier si tout est en ordre. Et ton père et moi allons pouvoir te voir pour la première fois !

Je t’embrasse, mon petit pois,

Ta chère mère épuisée (et stressée)

Advertisements

4 réflexions sur “Journal de grossesse – #2

  1. Ne te laisse pas faire par cette petite chose de rien de tout ! c’est pas la petite bête qui va en imposer sa loi nanméo !! 😉

    Cela dit, concernant les suées nocturnes, en ce moment, pas besoin d’être enceintes pour en avoir. Je me sens liquide en permanence !

    • C’est pas faux… Mais, je n’ai encore jamais sué comme ça, la nuit, même avec de telles températures… :-s

      T’inquiète, je ne me laisse pas faire ! Je gère… (Hum.. Ou pas ! :p)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s