La ronde se jette à l’eau

Ca y est, j’ai(re) commencé à postuler.

Je me rends bien compte que je n’aime plus mon travail.

J’y vais les pieds de plomb.

Je ne m’y sens pas valorisée. Certains jours, je n’ai presque rien à faire (si, si, c’est possible et c’est trèèès ch*ant !).

On ne me donne aucun dossier compliqué « parce que je n’ai pas encore assez d’expérience ». En même temps, je ne risque pas d’en avoir, comme ça. J’ai pourtant un bon diplôme, obtenu avec distinction, ce qui n’est pas si mal, non ?

Je n’ai aucun contact avec les clients. Quand j’en ai, c’est pour répondre que je ne peux pas répondre et que je dois attendre l’aval de ma hiérarchie (youpie).

Je n’y épanouis plus.

La seule chose vraiment chouette, ce sont mes collègues. J’aime bien l’ambiance de mon boulot et le groupe que l’on s’est créé, autour des repas de midi et qui s’est développé aux week-ends et soirées. Mais, on ne reste pas à son job pour ça.

L’autre truc pas mal, aussi, ce sont les conditions de travail. Mais, je crois que je préfèrerais travailler plus et être plus épanouie. Après tout, on passe 38 h par semaine assis derrière un bureau. Autant que ces heures soient agréables.

Bon, j’ai postulé. Ca ne veut pas encore dire que je change de boulot. Ca ne veut même pas dire que j’accepterai autre chose si l’opportunité se présente. Cela veut juste dire que je m’ouvre des portes et que je déciderai en temps voulu…
N’empêche, j’ai hésité longuement avant de cliquer sur « envoyer »…

Le changement, c’est angoissant. Même quand on n’est pas heureux…

Publicités

6 réflexions sur “La ronde se jette à l’eau

  1. Si tu ne te sens pas bien dans ton taf, n’hésite pas et fonce.
    Pour ma part, je suis restée trop longtemps dans le mien, jusqu’au moment où j’étais tellement dévalorisée que je n’avais plus assez confiance en moi pour réussir à décrocher un nouveau boulot… et la spirale de la dépression par dessus…
    Bon courage !

  2. J’hésite toujours entre un tiens ou deux tu l’auras. C’est toujours un risque, mais parfois il faut le prendre ^^

  3. m’en parle pas! j’hésite à postuler plus près de chez moi histoire d’être débarrassée des trajets mais je n’ose pas parce que je ne suis pas si mal où je suis.

    • Ahh ! Ce serait tellement plus simple que ce soit merdouilleux à 200% là où on est. On se poserait moins de questions !
      (en même temps, pour rien au monde, je ne voudrais d’un job où je suis vraiment malheureuse…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s