La ronde veut être parfaite…

J’ai toujours voulu être parfaite.

Bien sûr, je sais que la perfection n’existe pas. Mais, j’ai toujours cherché à plaire, à ne pas être critiquable, à entrer dans la norme le plus possible, à éviter les conflits.

Quand je dois prendre  une décision, j’essaie de me mettre à la place de l’autre, tout en gardant à l’esprit que je peux me planter complètement sur ce que l’autre ressentira et pensera de mon geste. Parce que je ne suis pas l’autre. Et que l’autre est … autre, par définition.

C’est une précaution qu’il me semble essentiel de garder à l’esprit, lors des contacts humains quels qu’ils soient.

Alors, quand les autres, et surtout, quand mes proches ne respectent pas cette précaution et me prêtent des pensées ou des intentions qui ne sont pas les miennes, allant jusqu’à m’en vouloir d’avoir agi de telle manière ou d’avoir eu telle intention, cela me blesse et me déçoit.

Bien plus que je n’aurais pu l’imaginer par le passé.

Cela me renvoie à mon imperfection mais aussi à celle de ceux que j’aime.

Ces dernières années, j’ai beaucoup évolué. Ma thérapie m’a fait grandir. Les livres que je lis aussi. Sans parler des rencontres que j’ai faites et des discussions qui en ont découlé.

Il y a encore peu, je m’en serais voulu de ne pas avoir transmis le bon message. Point.

Aujourd’hui, en plus de cela, j’en veux à l’autre aussi. De ne pas avoir pris de précautions, de m’avoir prêté des pensées qui ne sont pas miennes, de m’avoir prise pour celle que je ne suis pas.

Est-ce normal ?

Advertisements

6 réflexions sur “La ronde veut être parfaite…

  1. Je suis, je crois, exactement comme toi.. J’ai tendance à essayer de me mettre à la place des autres lorsque je fais quelque chose, d’imaginer ce que je ressentirai si l’autre me faisait tel ou tel truc et souvent, je m’empêche beaucoup de choses à cause de cela. Alors quand quelqu’un agit sans prendre en compte mes sentiments, je le vis mal et je lui en veux..

    • Tu as tellement raison. Et en même temps, c’est tellement difficile de ne pas se sentir touchée par ces gens, surtout quand ce sont des gens que l’on apprécie et avec qui l’on se sent proche.

      Sinon, merci de ta visite, la belette ! 😉
      Bienvenue chez moi ! 😀

  2. Je suis dans l’effet inverse. Auparavant, je passais mon temps à m’en vouloir à moi-même ou aux autres. Mais j’ai accepté le fait que l’humain est imparfait. Et au final, j’en arrive à la conclusion que la perfection est terriblement ennuyeuse. En plus de cela, la notion de perfection est très subjective, chacun a sa propre vision des choses…
    Je crois qu’il faut apprendre la tolérance, envers les autres, envers soi-même. Ne plus se laisser bouffer par de la rancœur, mais essayer de passer au-dessus. C’est terriblement difficile mais ça vaut le coup, vraiment.

    • Je crois ne pas me laisser bouffer par la rancoeur. Mais, je ne suis pas capable d’entendre de vilaines choses sur des prétendues intentions qui seraient mienne sans être fâchée.
      La différence c’est qu’avant, je n’aurais été fâchée que sur moi (genre « tout est ma faute : si je m’étais mieux exprimée, y aurait pas eu de malentendus).
      Aujourd’hui, j’en veux aussi à l’autre.
      Et ça me déstabilise complètement.

      Sinon, je te remercie de ta visite ! 🙂
      Bienvenue chez moi ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s